Procédure de consultation Autodesk

Les salarié-e-s Autodesk ont rendu un rapport de consultation de 22 pages. Ils souhaitent le maintien d’au moins une partie des 232 postes et exigent la négociation d’un véritable plan social

Quand bien même l’entreprise a refusé de remettre les données économiques usuelles nécessaires à la rédaction du rapport de consultation, la délégation des salariés Autodesk a tout de même rendu un rapport de plus de 20 pages. Ce sont 232 postes de travail qui sont en jeu dans le canton de Neuchâtel, ce qui constitue un des plus gros licenciement collectif de ces  quinze dernières années. Les salarié-e-s estiment que certains postes pourraient être maintenus à Neuchâtel.

Les salarié-e-s soutenus  par le syndicat Unia  (mandaté par la majorité du personnel ) ont formulé,  à l’intention de la direction californienne,  des alternatives à la fermeture pure et simple du site. Les salarié-e-s exigent maintenant  des pourparlers sérieux pour le maintien de places de travail et pour la négociation d’un  véritable plan social collectif, à la hauteur de ce  qui se fait  en Suisse et des moyens financiers du groupe Autodesk.

Il ne sera pas fait d’autres communications pendant la période de négociation du plan social.

Renseignements :
Catherine Laubscher, secrétaire régionale, 079 679 36 25
Derya Dursun, secrétaire syndicale 079 290 75 92