Procès pour discrimination salariale: De quoi la Migros a-t-elle peur ?

La prochaine audition dans le procès pour discrimination salariale de la vendeuse Catherine Reid contre son ex-employeur Migros Neuchâtel-Fribourg est fixée au lundi, 27 septembre 2010 (14h, Hôtel-de-Ville de Neuchâtel).

 

Malheureusement une intervention de l’avocat de la Migros risque de retarder une fois encore  le procès. Il conteste la composition du tribunal sous prétexte qu’un des juges prud’hommes est un membre du syndicat Unia. Nous rappelons que les prud’hommes sont nommés par le Conseil d’Etat sur proposition des organisations les plus représentatives du patronat pour les « prud'hommes-employeurs » et des syndicats pour les « prud'hommes-travailleurs »et qu’Unia comporte 10'000 membres dans le Canton de Neuchâtel.

 

Unia juge inadmissible que la partie défenderesse demande la récusation d’un juge prud’homme- travailleur seulement parce qu’il est membre du syndicat et espère que le procès aura lieu dans les meilleurs délais.

 

Renseignements complémentaires éventuels :

Catherine Laubscher, secrétaire régionale Unia Neuchâtel